trituration


trituration

trituration [ trityrasjɔ̃ ] n. f.
XIIIe; bas lat. trituratio
1Didact. Action de triturer (1o); broyage par friction. Trituration du camphre dans un mortier. Trituration des aliments par les dents. mastication. Bois de trituration (pour les panneaux d'aggloméré). La marne « provenant de la trituration de squelettes d'organismes » (É. Haug).
2Fig. Vieilli Manière de traiter (une affaire). « Il sait maintenant la trituration de la chose » (Goncourt).
Mod. Manipulation. « de stériles triturations du langage » (Leiris).

trituration nom féminin (bas latin trituratio) Action de triturer ; fait d'être trituré. Préparation d'une suspension de fibres dans un liquide par désintégration des pâtes à papier, des papiers ou cartons. Dispersion d'un principe actif, réduit en poudre, dans l'excipient, qui est lui-même pulvérulent ; poudre résultant de cette opération. ● trituration (expressions) nom féminin (bas latin trituratio) Bois de trituration, rondin ou déchet de scierie destiné à être converti en fibres et particules pour la fabrication de panneaux ou défibré pour la production de pâte à papier.

trituration
n. f. TECH Action de triturer (sens 1).
|| Didac. Broyage des aliments au cours de la mastication.

⇒TRITURATION, subst. fém.
A. — 1. Action de réduire une substance solide en particules ou en pâte, en l'écrasant. Synon. broyage. Trituration des amandes dans un mortier. La langue ramasse sans cesse de petites parcelles qui échappent aux dents, et les ramène dessous ces instrumens de trituration (CUVIER, Anat. comp., t. 3, 1805, p. 201). Les glaciers rabotent le fond et les flancs des vallées qui leur servent de lit (...). Le produit de ce broyage, de cette trituration est une vase, ou boue glaciaire, qui est entraînée par l'eau de fusion des glaciers (BOULE, Conf. géol., 1907, p. 12).
INDUSTR. DU BOIS. Bois de trituration. ,,Bois destiné à la fabrication des pâtes de cellulose, des panneaux de fibres, des panneaux de particules. Ce même bois réduit en plaquettes ou particules`` (PLAIS. 1969).
2. Action de manier longuement une pâte pour obtenir un mélange homogène des substances qui la composent. Synon. malaxage. J'admirai la vigueur ou la subtilité de la trituration de la pâte à l'aide du couteau ou de la brosse, et combien, dans presque tous les cas, l'œil et la main marchent ensemble, selon, un peu, l'esthétique de Manet (LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p. 88).
PHARM. [Pour un remède homéopathique] Procédé de dispersion d'un principe actif au sein d'un excipient pulvérulent. Trituration centésimale. Éloge de l'homéopathie qui, dit-il [M. Granetti], ne mêle point les médicaments, n'en employant qu'un à la fois, et ne fatigue pas, employant une dose légère dont la trituration et le frottement électrique augmentent l'efficacité (MICHELET, Journal, 1854, p. 266).
B. — Au fig.
1. Fait de soumettre des documents, des données à des questionnements, à des traitements approfondis. Trituration des statistiques. Je veux répéter encore qu'il y a une science de l'humanité, qui aurait bien, j'espère, autant de droits à s'appeler philosophie que la science des individus, science qui n'est possible que par la trituration érudite des œuvres de l'humanité (RENAN, Avenir sc., 1890, p. 200).
2. Vx. Préparation, mise au point d'un texte à éditer, de la copie. Synon. triture. Un homme très intelligent, probe et pouvant tout faire, depuis les échos jusqu'à la satire en vers; il est très au courant de la trituration des feuilles (FLAUB., Corresp., 1872, p. 351).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. XIIIe s. (Bible, Osee, X, 11, Maz. 35, f° 201c ds GDF. Compl.). Empr. au b. lat. trituratio, -onis « battage (du blé) » dep. IVe s. ds GAFF., formé sur le supin trituratum de triturare, v. triturer. Fréq. abs. littér.:20.

trituration [tʀityʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIIIe; bas lat. trituratio, du supin de triturare. → Triturer.
A Didact. ou techn.
1 Action de triturer (1.); broyage par friction. || Trituration du camphre dans un mortier. || Trituration des aliments par les dents (au cours de la mastication). || Trituration des roches (→ Friction, cit. 4), de squelettes d'organismes (→ Marne, cit.).
1 (…) les plaines couvertes d'un humus élaboré par une trituration perpétuelle (…)
É. de Senancour, Oberman, LXXVII.
Bois de trituration : déchets de scierie servant à fabriquer des panneaux agglomérés.
2 (V. 1960). En papeterie, Mise en pâte de la cellulose en balles, des vieux papiers, des chiffons.
3 (1933). Pharm. Mode de préparation des remèdes homéopathiques, consistant en la dispersion d'un médicament solide dans un excipient pulvérulent. || Dilution et trituration. || Triturations décimales, centésimales.
Par ext. La préparation ainsi obtenue.
2 Les triturations et les dilutions sont obtenues à partir de teintures mères et de drogues naturelles animales, végétales ou minérales par déconcentration. La déconcentration d'une substance aboutit à une trituration si elle est solide; à une dilution si elle est liquide ou en suspension (…) Les triturations sont déterminées par leur concentration.
Pierre Vannier, l'Homéopathie, p. 117-118.
B Fig.
1 Vieilli. Manière de traiter (une affaire), pratique. Triture (vx).
3 Il va trouver Isabey, qui le place chez Ciceri (…) Il reste quinze jours chez Ciceri. Il sait maintenant la trituration de la chose.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, 1er mars 1872, t. V, p. 26.
2 Mod. Manipulation.
4 (…) si j'écris, je me perds — sauf chance rare — en des réflexions piétinantes voire en de stériles triturations du langage (…)
Michel Leiris, Frêle Bruit, p. 201.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Trituration — is the name of several different methods of processing materials. For example, trituration is a process in organic chemistry used to purify crude compounds containing solid impurities. A solvent is chosen in which the desired product is insoluble …   Wikipedia

  • Trituration — Trit u*ra tion, n. [Cf. F. trituration, L. trituratio a thrashing of grain.] The act of triturating, or reducing to a fine or impalpable powder by grinding, rubbing, bruising, etc. Paley. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • trituration — [trich΄ə rā′shən, tri΄tyoorā′shən] n. 1. a triturating or being triturated 2. Pharmacy a triturated preparation, esp. one containing a pulverized mixture of a medicinal substance with lactose …   English World dictionary

  • Trituration — La trituration est une opération de broyage par friction, combinant un mouvement de frottement et une forte pression (c est aussi le travail des molaires lors de la mastication). Utilisations de la trituration On l utilise industriellement… …   Wikipédia en Français

  • trituration — (tri tu ra sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. 1°   Action de triturer. La trituration des aliments dans la bouche.    Anciennement, action qu on attribuait à l estomac, faussement ; car les aliments y sont dissous, non triturés.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRITURATION — s. f. T. didactique. Broiement, réduction d un corps solide en parties très menues, ou même en poudre. On fait la trituration des bois, des écorces et des minéraux, en les pilant dans des mortiers.   Il se dit aussi en parlant De la digestion.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TRITURATION — n. f. T. didactique Broiement, réduction d’un corps solide en parties très menues ou en poudre. On fait la trituration des bois, des écorces et des minéraux en les pilant dans des mortiers. La trituration des aliments dans la bouche …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • trituration — ˌtrichəˈrāshən noun ( s) Etymology: Late Latin trituration , trituratio act or process of threshing, from trituratus (past participle) + Latin ion , io ion 1. : the act or process of triturating or state of being triturated : comminution …   Useful english dictionary

  • trituration — /trich euh ray sheuhn/, n. 1. the act of triturating. 2. the state of being triturated. 3. Pharm. a. a mixture of a medicinal substance with sugar of milk, triturated to an impalpable powder. b. any triturated substance. [1640 50; < LL… …   Universalium

  • Trituration — Tri|tu|ra|ti|on 〈f. 20〉 Pulverisieren eines Feststoffes [zu lat. tritus „abgerieben“, zu terre „reiben“] * * * Tri|tu|ra|ti|on [lat. tritura = das Reiben, Dreschen]: feinste Zerreibung eines festen Stoffes, z. B. einer Droge, zu feinem Pulver. *… …   Universal-Lexikon